LE CABINET

HORAIRES

CONTACT

© 2023 par Loriane Pascard

PRENATAL

Consultations de suivi de grossesse

Votre sage-femme peut effectuer le suivi mensuel de votre grossesse (physiologique).
Elle peut réaliser votre déclaration de grossesse, vous suivre mois par mois, semaine par semaine, et vous prescrire l’ensemble des examens et prescriptions nécessaires au bon déroulement de cette dernière (échographie, bilan sanguin, bilan urinaire, médicaments…).
Elle est là pour répondre à chacune de vos questions.
 

Entretien prénatal précoce 

Réalisé au 4ème mois de grossesse (ou plus tardivement), cet entretien est un temps de paroles entre vous et la sage-femme. 

Elle vous explique le déroulement de la suite de la grossesse, et surtout apprend à vous connaître pour mieux cibler vos besoins et attentes. 

 

C'est aussi l'occasion de discuter des cours de préparation à la naissance et à la parentalité. 
 

Suivi monitoring 

Parfois les grossesses peuvent se compliquer et nécessiter une surveillance rapprochée à domicile ou au cabinet. 
Ex : Diabète, hypertension, contractions prématurées …
La sage-femme réalise un enregistrement du rythme cardiaque de l'enfant ainsi qu'une analyse des potentielles contractions. 

POUR QUI?

Les cours de préparation à la naissance

Les séances de préparation à la naissance sont au nombre de 7, chaque séance aborde un thème différent. 
Les cours vous sont proposés en groupe (maxi 3 futures maman ou couples).
Les futur(e)s papas/secondes mamans, peuvent y participer s’ils/elles le désirent.

Un cours « 1 + 1 = 3 » leur est proposé s’ils ne peuvent assister à l’intégralité des cours. Ce cours leur apprendra comment participer activement à l’accouchement en aidant leur femme à gérer la douleur des contractions et à aborder cette merveilleuse étape le plus sereinement possible.
Durant ces cours théoriques et pratiques, la sage-femme vous informe de :

  • Quand partir à la maternité ? qu’est-ce qu’une contraction, la perte des eaux…

  • Qu'est-ce que le travail et la péridurale ? Quand prendre l’anesthésie péridurale si vous la souhaitez…

  • L'accouchement : comment le bébé descend le bassin, comment l'aider, comment pousser.

  • Les différentes positions d'accouchements 

  • La gestion de la douleur, la respiration, les étirements, ballon, massages, etc. 

  • L'allaitement maternel et artificiel 

  • Le cours 1 + 1 = 3 : être le premier accompagnant. 


Préparation à la naissance avec hypnose 

Gestion de la douleur 

Hypnothérapeute en périnatalité, je vous propose un apprentissage à l'auto-hypnose afin de gérer les douleurs liées aux contractions. 

Très utilisé pour les accouchements sans péridurale, cet outil est également votre allié avant l'anesthésie ainsi que pour les suite de naissance. 

3 séances vous sont nécessaire afin d'être autonome. 

Dépassement de soi 

A l'approche du grand jour, les futures mamans perdent souvent confiance en leur capacités. Je vous propose pour palier à cette problématique, une séance d'hypnose afin de vous libérer de ces croyances limitantes et retrouver confiance en vous.  

Ces techniques peuvent également être utilisées pour certaines problématiques en gynécologie. 

POSTNATAL

 

Dès la sortie de la maternité, si vous le souhaitez, vous pouvez demander à votre sage-femme de venir chez vous. 

Elle réalisera votre surveillance et celle de votre enfant. Elle répondra à vos questions, pour vous, pour votre enfant ; vous rassurera. 

Durant les 12 jours suivant la naissance, les consultations avec votre sage-femme sont prises en charges à 100% par votre sécurité sociale dans le cadre du 100% maternité (au même titre que lors de votre grossesse à partir de votre 6ème mois). 

Le nombre de consultations est déterminé par votre sage-femme. 

6 à 8 semaines après votre accouchement vous pouvez consulter votre sage-femme (ou votre gynécologue obstétricien), afin de réaliser votre visite postnatale.
Cette visite est l’occasion de faire un point sur votre état de santé, votre vécu à distance de votre accouchement et de réadapter votre contraception. 

Votre sage-femme pourra ensuite également vous suivre chaque années pour votre surveillance gynécologique (au même titre qu'un gynécologue)* 

*pour les femmes en bonne santé 

A partir de 6 semaines post-accouchement, il vous est conseillé de faire votre rééducation périnéale avec votre sage-femme. 

Une fois terminée, vous pourrez commencer votre rééducation abdominale avec un kinésithérapeute. 

Le périnée : qu'est-ce que c'est ?
Il s'agit d'un groupe complexe de muscles, de ligaments et de membranes bien cachés. Une sorte de "petit hamac" qui s'attache devant, dans le pubis et, derrière, à la base de la colonne vertébrale (coccyx). Le périnée forme donc le plancher du bassin et à lui seul, il soutient tous les organes situés à ce niveau.
Il fait surtout parler de lui après un accouchement, un évènement qui le fragilise. Toutes les femmes en ont un (les hommes aussi). Et de lui dépendent, en particulier, la qualité des rapports sexuels, mais également ce qu’on appelle la continence, urinaire ou anale et le prolapsus (descente d’organe). 

Rééducation périnéale pour qui ?
Pour toutes celles qui en ressentent le besoin.
• Vous avez accouché récemment (par voies naturelle ou par césarienne),
• Vous ressentez une pesanteur dans le bassin,
• Il vous arrive de devoir courir aux toilettes,
• Vous avez des fuites (urinaires ou anales) lorsque vous riez, éternuez, courez, portez des charges (etc.) ou simplement sans aucune raison particulière
• Vous avez moins de sensation lors des rapports sexuels,
• Vous avez un début de prolapsus (descente d’organe)
• …


Quand ?
• Suite à un accouchement, la rééducation se commence au plus tôt 6 semaines après la naissance de votre enfant. La grossesse elle-même fragilise le périnée, donc si vous avez accouché par césarienne, vous êtes tout de même concernées.
• Pour toutes les autres femmes, à n’importe quel moment si vous en sentez le besoin.


Quelle prise en charge ?
• Après un accouchement, les séances de rééducation sont prises à 100 % en charge par la Sécurité sociale. En moyenne, dix séances sont prescrites par votre médecin ou votre sage-femme.
• Passé les 1 an de votre enfant, ou si votre demande n’a aucun rapport avec une grossesse, la prise en charge par la sécurité sociale est de 70%. (La plupart des mutuelles prenant en charge les 30% restant).


En quoi ça consiste ? 

Parce que chaque femme est unique, et que les problématiques liées au périnée sont nombreuses, plusieurs méthodes ont été développées. 

  • La CMP : "Connaissance et Maîtrise du Périnée" ; propose de former chaque femme pour qu'elle puisse ensuite se rééduquer tout au long de sa vie. Cette méthode "imagée" vous permet de ressentir et maîtriser vos contractions périnéales ; et ainsi, de vous auto-évaluer. 

  • L'eutonie est une méthode non invasive, ne nécessitant pas de vous déshabiller. Cette méthode vous permet de prendre conscience et de vous réapproprier votre corps. Respiration, visualisations et mouvements doux vous permettront de renforcer en profondeur votre plancher pelvien et votre centre de gravité. 

  • Le biofeedback. Cette méthode permet localiser visiblement votre périnée. Via une sonde vaginale, les contraction périnéale sont retranscrites sur un écran, permettant de les différencier des autres muscles, et d'en apprécier leur qualité. Le coté pragmatique de cet exercice, souvent comparé à un jeu vidéo un peu particulier, est très apprécié. 

  • L'électro-stimulation est un exercice passif. Aidé d'une sonde vaginale, une stimulation électrique indolore contracte votre muscle vous permettant de le ressentir et de le développer avant de pouvoir le faire par vous-même. Cet exercice peut aussi être utilisé dans certains troubles vésicaux. 

GYNÉCOLOGIE

 

Suivi gynécologique de prévention

La Sage-Femme réalise votre suivi gynécologique de prévention annuel, vos frottis ainsi que tout types de contraception de la même façon que le gynécologue ; tant que vous êtes en "bonne santé". 

La sage-femme vous oriente vers un gynécologue en cas de pathologie. 

Une fois cette pathologie soignée, vous pouvez reprendre votre suivi avec votre sage-femme si vous le souhaitez. 

Contraception

La sage-femme peut vous prescrire votre contraception ainsi que réaliser la pose ou le retrait de votre stérilet ou de votre implant. 

Elle prend le temps de vous expliquer chaque contraceptifs, parce que

 

la meilleure contraception est celle que l'on choisit

Le corps de la femme évolue toute la vie. Vous pouvez consulter pour 

comprendre la pubertéle cycles menstruella ménopause, la contraception etc. 

Il n'y a pas d'âge pour consulter sa sage-femme

Ni d'avoir ou non des enfants 

Ne restez pas seule, parlons-en 

Douleurs gynécologique, 

Troubles du cycle menstruel, 

Infertilité, 

Persistance d'incontinence urinaire/anale, 

Vaginisme, 

Agression sexuelle, 

... 

De maux à mots, et si on en parlait de femme à (sage-)femme ? 

RÉÉDUCATION 

PÉRINÉALE

Rééduquer son périnée est avant tout apprendre à le connaître 

Très souvent proposée suite à un accouchement, cette rééducation concerne pourtant chaque femmes, à tous moments de leur vie. 

Que vous soyez motivées par une incontinence ou par simple curiosité/prévention, ce muscle, grand oublié de notre corps, a besoin d'être connu. 

A chacune sa méthode : 

Parce que chaque femme est unique, et que les problématiques liées au périnée sont nombreuses, plusieurs méthodes ont été développées. 

  • La CMP : "Connaissance et Maîtrise du Périnée" ; propose de former chaque femme pour qu'elle puisse ensuite se rééduquer tout au long de sa vie. Cette méthode "imagée" vous permet de ressentir et maîtriser vos contractions périnéales ; et ainsi, de vous auto-évaluer. 

  • L'eutonie est une méthode non invasive, ne nécessitant pas de vous déshabiller. Cette méthode vous permet de prendre conscience et de vous réapproprier votre corps. Respiration, visualisations et mouvements doux vous permettront de renforcer en profondeur votre plancher pelvien et votre centre de gravité. 

  • Le biofeedback. Cette méthode permet localiser visiblement votre périnée. Via une sonde vaginale, les contraction périnéale sont retranscrites sur un écran, permettant de les différencier des autres muscles, et d'en apprécier leur qualité. Le coté pragmatique de cet exercice, souvent comparé à un jeu vidéo un peu particulier, est très apprécié. 

  • L'électro-stimulation est un exercice passif. Aidé d'une sonde vaginale, une stimulation électrique indolore contracte votre muscle vous permettant de le ressentir et de le développer avant de pouvoir le faire par vous-même. Cet exercice peut aussi être utilisé dans certains troubles vésicaux. 

 

Le périnée : qu'est-ce que c'est ?
Il s'agit d'un groupe complexe de muscles, de ligaments et de membranes bien cachés. Une sorte de "petit hamac" qui s'attache devant, dans le pubis et, derrière, à la base de la colonne vertébrale (coccyx). Le périnée forme donc le plancher du bassin et à lui seul, il soutient tous les organes situés à ce niveau.
Il fait surtout parler de lui après un accouchement, un évènement qui le fragilise. Toutes les femmes en ont un (les hommes aussi). Et de lui dépendent, en particulier, la qualité des rapports sexuels, mais également ce qu’on appelle la continence, urinaire ou anale et le prolapsus (descente d’organe). 

 

Rééducation périnéale pour qui ?
Pour toutes celles qui en ressentent le besoin.
• Vous avez accouché récemment (par voies naturelle ou par césarienne),
• Vous ressentez une pesanteur dans le bassin,
• Il vous arrive de devoir courir aux toilettes,
• Vous avez des fuites (urinaires ou anales) lorsque vous riez, éternuez, courez, portez des charges (etc.) ou simplement sans aucune raison particulière
• Vous avez moins de sensation lors des rapports sexuels,
• Vous avez un début de prolapsus (descente d’organe)
• …


Quand ?
• Suite à un accouchement, la rééducation se commence au plus tôt 6 semaines après la naissance de votre enfant. La grossesse elle-même fragilise le périnée, donc si vous avez accouché par césarienne, vous êtes tout de même concernées.
• Pour toutes les autres femmes, à n’importe quel moment si vous en sentez le besoin.


Quelle prise en charge ?
• Après un accouchement, les séances de rééducation sont prises à 100 % en charge par la Sécurité sociale. En moyenne, dix séances sont prescrites par votre médecin ou votre sage-femme.
• Passé les 1 an de votre enfant, ou si votre demande n’a aucun rapport avec une grossesse, la prise en charge par la sécurité sociale est de 70%. (La plupart des mutuelles prenant en charge les 30% restant).